Imprimer ceci Page

Environnement

Veillons à conserver la qualité de nos cours d’eau : des informations sur le site du Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust (SMGBO)

  • La réforme Territoriale et la GEMAPI : suite à l’évolution législative récente sur l’organisation des collectivités territoriales et la répartition territoriale des compétences, l’organisation du SMGBO et ses statuts devront évoluer.
  • Le SMGBO relance une action Breizh Bocage sur 2016 et va continuer le suivi du programme MAEC chez les agriculteurs en partenariat avec la chambre d’agriculture et le conseil Régional pour assurer la signature d’un maximum de contrats.
  • Le GBO reste à la disposition des écoles primaires pour une intervention sur le cycle de l’eau et la préservation de sa qualité et va aussi assurer des cycles de formation pour les employés communaux (CERTI PHYTO) y compris ceux des cantines scolaires qui doivent obtenir le certificat biocide pour l’utilisation des produits de désinfection.
  • Retrouvez sur le site http://www.radiobreizh.net/fr/emission.php?emid=332 l’ensemble des témoignages (jusqu’au 18 juin 2015) d’acteurs participant aux actions proposées par le Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust dans différents domaines (actions agricoles, collectivités, milieux aquatiques, Bocage, scolaire, Grand Public…).
traitement fossé interdit

Pas de traitement phytosanitaire à moins d’un mètre du fossé

  • Les bons gestes de la commune : les agents sont sensibilisés et formés aux bonnes pratiques lors de l’utilisation de produits phytosanitaires. La commune s’est engagée dans la réduction de tels produits pour l’entretien des espaces verts et de la voirie.

Ce qui change en 2017 : document édité par le Syndicat Mixte du Grand Bassin de l’Oust

zero phito - 1zero phito - 2

Comment appliquer la loi Labbé ?

    • Entretien des espaces verts : la commune va prochainement étudier la mise en place de la gestion différenciée
gestion différenciée espace vert 2 gestion différenciée espace vert 1 gestion différenciée espace vert 3
    • Entretien de la voirie : au printemps, les agents réalisent une campagne de désherbage à la vapeur des trottoirs du bourg ; le reste de l’année, ils utilisent régulièrement un désherbeur thermique.

désherbage vapeurdésherbage thermique

    • Gestion de la prolifération de la jussie :

Elle se présente sous la forme d’une plante à grosses fleurs jaunes (qui peuvent dépasser 5 cm de diamètre) avec des feuilles alternées. Sa floraison a lieu entre août et septembre, et elle se développe si rapidement qu’elle peut doubler sa masse en 2 à 3 semaines.

La Jussie n’a pas de consommateur pour empêcher sa croissance, ce qui lui permet de se développer très vite sur les berges en composant un tapis dense et homogène. Elle ne laisse pas la possibilité aux autres espèces végétales de pousser : elle couvre la surface de l’eau et empêche ainsi la lumière d’atteindre les autres plantes aquatiques limitant leur photosynthèse.

Elle nuit à la faune en général et aux oiseaux en particulier qui préfèrent la diversité alimentaire.

De plus, la Jussie produit beaucoup de matières organiques qui s’accumulent au fond, ce qui ferme le milieu par envasement. Leur décomposition par les bactéries consomme de l’oxygène dissous dans l’eau. Peu à peu, le milieu devient anoxique et sombre, les plantes disparaissent et avec elle, la diversité biologique animale. Le milieu aquatique perd la diversité de la vie végétale et animale. L’ impact écologique de la Jussie entraîne un déséquilibre du fonctionnement de l’écosystème.

l’AAPPMA (Association Agréée de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique ) est depuis longtemps consciente de ce cancer qui ronge un peu plus nos rivières et se mobilise régulièrement pour des opérations de nettoyage, notamment sur le site de Boro à la Potinais pour l’Oust mais aussi sur l’Arz.

A plus grande échelle, le SMGBO orchestre des arrachages mécaniques, opérations s’avérant très onéreuses. La campagne d’arrachage mécanique de la jussie s’est terminée en juillet 2014. Le dernier tronçon entre la route de St Jean la Poterie et l’embouchure de l’Oust est désormais nettoyé de cette plante envahissante.

 

Veillons à respecter la nature pérusienne

Samedi 23 avril 2016, la municipalité a organisé une opération de nettoyage de la commune : de nombreuses bouteilles de verre, canettes de bière, objets divers, ont été ramassés. En peu de temps, la benne du petit camion de la commune était remplie !

Une exposition sur les déchets et le compost était animée par la Pérusienne. Un atelier jardinage était proposé aux enfants.

Lien Permanent pour cet article : http://saint-perreux.fr/?page_id=1789